Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

08/01/2014

Mondial 2014 : Ribéry, la France aussi?

52c8045935701baedab0ac20.jpgLes Bleus sont bien décidés à descendre du bus pour tourner définitivement la sombre page de Knysna. Analyse d'une génération en quête de rachat que plus personne n'attendait là.


En vue du mondial brésilien, DH.be vous présente les 32 nations qui seront du voyage. Dont 7 pourraient se dresser sur la route des Diables Rouges. Aujourd'hui, place à la France, l'équipe la plus inconstante de ces 20 dernières années.

Les Bleus reviennent de loin, de très loin même. Risée du Vieux Continent après la défaite en Ukraine, l'équipe de France a réalisé l'un des plus beaux retournements de situation de l'histoire du foot en décrochant sur le fil son ticket pour la Coupe du Monde brésilienne. Même si certains adorent la détester, il faut bien reconnaître qu'un mondial au Brésil sans la bête noire de la Seleçao n'aurait pas eu la même saveur.

Revenus de l'enfer, les hommes de Didier Deschamps n'ont, une fois n'est pas coutume, pas de pression sur les épaules. Et les Bleus sont souvent plus forts quand on ne les attend pas au tournant. Ils avaient tout perdu en "petite Russie", ils n'auront rien à perdre au pays de Gisele Bündchen. Bien malin est celui qui donnera le bon pronostic sur le parcours des Bleus tant ils brillent depuis 20 ans par leur inconstance. Absente en 94, honteuse en 2002 puis 2010, brillante en 98 et 2006, la France réussit un mondial sur deux. Si la logique est une nouvelle fois respectée, il faudra se méfier de la bande à "DD" en juin prochain.

 

L'équipe-type

Arrivé en juillet 2012 après l'élimination des Bleus du "président" Laurent Blanc à l'Euro, le "capitaine" Didier Deschamp a fait beaucoup de tests lors de la campagne qualificative. D'entrée, il écarte des "poids lourds" comme Mexès ou Rami qui ont laissé passer leur chance et ouvre les portes de la sélection à la génération des Varane ou Pogba.

Deschamps a utilisé pas moins de 43 joueurs depuis son entrée en fonction. Hormis Lloris et Ribéry, personne ne semble indéboulonnable. Le système de jeu n'est lui non plus pas figé. Défenseur du 4-2-3-1, "la Dèche" a dû renoncer à son schéma favori pour un 4-3-3 lors du match retour contre l'Ukraine. Et force est de constater que ce changement a porté ses fruits. Difficile de constituer une véritable équipe type même si les 11 titulaires du match retour contre l'Ukraine semblent tenir la corde puisqu'ils ont sauvé la tête de leur coach en se qualifiant pour le Mondial.

Malgré des performances moyennes entre les perches de Tottenham, Lloris est une valeur sûre en Bleus, ses deux bourdes contre la Biélorussie n'ayant pas prêté à conséquences. Sauf si Rama Yade chausse les crampons, Evra (Manchester United) aura l'occasion de disputer un dernier grand tournoi dans la peau d'un titulaire (et sans ce foutu brassard de capitaine, cette fois).

Deschamps devrait emmener un autre "ancien": Eric Abidal (Monaco). Mais à 34 ans, le Monégasque devrait certainement voir le Brésil depuis le banc de touche. Les deux places dans l'axe défensif devraient être destinées à deux de ces trois hommes: Varane (Real Madrid), Sakho (Liverpool) etKoscielny (Arsenal). Reste à savoir si le geste d'humeur du Gunner en Ukraine lui sera préjudiciable.

A droite de la défense, Debuchy (Newcastle) a plus la cote que Sagna (Arsenal). Dans l'entrejeu français, la star montante de la Juventus, Paul Pogba , sera l'une des attractions de cette Coupe du Monde. A ses côtés, on retrouvera deux hommes en forme dans leur club respectif : Matuidi (PSG) et Cabaye(Newcastle). Petite particularité, c'est Cabaye, le plus offensif des trois en club, qui évolue en sentinelle, laissant ses deux compères s'infiltrer à tour de rôle.

Le point d'interrogation se situe surtout à la pointe de l'attaque des Bleus. Benzema (Real Madrid) ouGiroud (Arsenal)? Les deux buteurs ont planté 11 roses pour leur club respectif depuis le début de saison. Tout devrait dépendre de leur état de forme au mois de juin. Ribéry arpentera le côté gauche de l'attaque tandis que  Valbuena, devenu l'un des rares joueurs réguliers sous Deschamps, se faufilera sur le droit.  Samir Nasri aura-t-il un mot (poli, cette fois...) à dire dans cette Coupe du Monde? Rien n'est certain tant sa prestation en Ukraine fut catastrophique.

L'homme à suivre: Franck Ribéry

La France a besoin de confier les clés de son jeu à un homme providentiel. Avec Platini et Zidane, les Bleus ont écrit les plus belles pages de leur histoire. Ce rôle est désormais dévolu à Franck Ribéry. Mais "tit Franck" aura-t-il les épaules assez solides pour assumer ce statut de leader en équipe nationale? Révélé au monde au terme d'un magnifique solo face à l'Espagne en 2006, Ribéry a touché le fond en 2010 en Afrique du Sud. En quête de pardon auprès du public tricolore, le finaliste du prochain ballon d'or possède les qualités pour transformer l'équipe de France en machine à gagner.

Avec 80 sélections, il est le plus capé des joueurs sélectionnables. Il est aussi le 2ème meilleur buteur de l'EDF encore en activité (16 buts, 18 pour Benzema). En 2013, Ribéry a tout gagné avec le Bayern Munich. En 2014, il espère compléter sa collection de trophées. Mais pour cela, il faudra éviter de débarquer sur le plateau de Téléfoot en tongs...

Qualifications: des larmes aux rires

Une fois n'est pas coutume, la France n'a pas eu la main chanceuse lors du tirage des groupes qualificatifs de la zone Europe. Si la Biélorussie, la Géorgie et la Finlande n'ont rien de foudres de guerre, les Bleus sont tombés sur un os en héritant de l'armada espagnole. Malgré un bon nul en Espagne, les Bleus ont rapidement dû se résoudre à viser une deuxième place synonyme de barrages. 20 ans après avoir loupé le Mondial aux USA, l'Hexagone a bien cru revivre un mauvais souvenir. Heureux d'avoir évité le Portugal, les Français se rendent à Kiev plein d'espoirs et... d'arrogance. Les Ukrainiens donnent une leçon de football physique à la France qui se retrouve au bord du gouffre (2-0) avant le match retour.

Mais la patte de lapin de Deschamps va encore faire des merveilles. Le sélectionneur change son système et remplace Nasri, Remy, Giroud, Abidal et Koscielny. De tous ces changements, c'est le plus improbable qui va porter ses fruits: Mamadou Sakho. Pas assez bon pour le PSG, le défenseur de Liverpool va inscrire deux des trois buts de la qualification française. Les Bleus disputeront bel et bien leur 13ème phase finale de Coupe de Monde. Et sans les mains cette fois...


Vue dégagée jusqu'en 1/4 ?

Le fameux "Et 1, et 2, et 3...0", c'était il y a seize ans déjà. Même si les Bleus n'ont plus passé le cap des 1/4 de finale depuis la fin de l'ère Zidane en 2006, nos partenaires de betFirst font de la France un des prétendants à la victoire finale avec une cote de 21 contre 1. Une cote inférieure à celles de nations comme les Pays-Bas ou l'Italie, pourtant finalistes des deux derniers tournois majeurs.

Il est vrai que la patte de lapin de Deschamps a une nouvelle fois bien fonctionné lors du tirage puisque la France a hérité de la Suisse, la tête de série que tout le monde souhaitait avoir, de l'Equateur et du Honduras. Bref, une vraie chance de cocu. Cocu, mais content. Car, sur papier, les Bleus se doivent de passer ce premier tour. Ils peuvent même mettre une option sur les 1/4 de finale en terminant premiers (pour éviter l'Argentine) et ainsi rencontrer la Bosnie ou le Nigéria en huitièmes.

Mais Didier Deschamps a tenu a dégonfler les gros cous en rappelant une statistique qui ne plaide pas en faveur des Bleus. " Il ne faut pas oublier que depuis 2002, l’équipe de France n’a été capable de gagner qu’un seul match de poule en Coupe du monde, contre le Togo en 2006 , a-t-il confié à nos confrères de RMC. Il ne faut pas croire que c’est gagné d’avance. " Pour effacer cette statistique, les Bleus ne devront pas manquer leurs débuts dans la compétition le 15 juin contre le Honduras .

Jacques Chelle

22:57 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Les équipes de la Coupe du monde, MONDIAL 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.