Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/12/2013

Equipe-type de la 21e journée: au bonheur des Zèbres

Charleroi qui écrase Genk à la Cristal Arena, le Standard qu fait de même à Courtrai, forcément, l'équipe-type de cette 21e journée de Pro League devait faire la part belle aux deux clubs wallons.


Il y a deux ans, Colin Coosemans faisait figure de nouvelle étoile du football belge. Propulsé numéro un par le Club de Bruges, le Gantois était progressivement rentré dans le rang, jusqu'à disparaître totalement de la circulation. Une aubaine pour Waasland-Beveren, qui récupérait en début de saison un joueur de 21 ans avide de revanche, pas cher et surtout talentueux. Lors de cette ultime journée de l'année 2013, Coosemans a répondu présent face... aux Blauw en Zwart. Intraitable, il a été l'un des grands artisans de cette victoire waaslandienne sur les terres brugeoises. Un joli pied de nez à son ancienne direction, qui l'a laissé moisir des mois sur la touche.     

Devant lui, c'est une charnière 100% hennuyère que l'on retrouve. Francisco Martos et Noé Dussenne s'offrent une place dan notre XI de base grâce à des prestations très propres. Martos de son côté s'est érigé en véritable boss de la défense de Charleroi. Sa prestation face à Genk le confirme: l'Espagnol a la taille patron. Avec un joueur aussi mûr sur le terrain, Felice Mazzu s'est trouvé un relais de choix pour assurer son assise défensive. Quant au Montois, son match accompli face à Gand démontre tout le talent de cette promesse de 21 ans.

Sur les flancs, Geórgios Galítsios est choisi sur la droite. L'air de rien, le Grec réalise une très belle saison. Régulier, toujours là où il faut, le défenseur de Lokeren se permet même le luxe de marquer des buts, comme Ostende a pu le remarquer ce jeudi. De l'autre côté du terrain, Jelle Van Damme prend la place de back gauche. Le capitaine du Standard a encore été la locomotive de son club, en ouvrant le score dès la 6e minute face à Courtrai. Très présent à l'avant, cette forte personnalité a beaucoup pesé sur la défense adverse, tout en ne lâchant rien derrière.

 

Daf, une future grosse cylindrée

Un cran plus haut, Mohamed Daf et Guillaume Gillet font équipe. Agé de 19 ans à peine, le Sénégalais a livré une superbe prestation contre Genk. Face aux Limbourgeois, le Zèbre a abattu un travail énorme, permettant à ses compères de l’entre-jeu de titiller non-stop Kara et compagnie, avec le succès que l'on sait. Quant à Guillaume Gillet, il a de nouveau endossé le costume de sauveur d'Anderlecht en inscrivant le seul but de la rencontre face à Zulte-Waregem. Un but qui vaut de l'or pour le Sporting. Très à l'aise dans son nouveau rôle, le capitaine mauve fait taire encore un peu plus ses détracteurs.

Pour alimenter les avants, c'est Paul-José Mpoku et Danijel Milicevic qui s'y collent. Aucun Genkois n'a réussi à museler le médian carolo, qui en a profité pour marquer son troisième but de la saison, tout en offrant une passe décisive à son pote David Pollet. Une récompense pour ce joueur doué, volontaire, très à l'aise et doté d'une palette technique plus qu'intéressante. Virevoltant, le Suisse à la mèche n'a rien raté contre Genk. Au stade des Eperons d'Or, Paul-José Mpoku a lui aussi envoyé du lourd. Un assist à l'heure de jeu pour Michy Batshuayi, des courses incessantes sur son flanc gauche, des tirs, bref, tout y est passé. Il n'aura fallu qu'une prestation quatre étoiles d'Imoh Ezekiel pour le priver du titre d'homme du match.

 

Ezekiel, prophète hors de son pays

Deux joueurs nous ont facilité la tâche pour désigner le duo d'attaquants de la 21e journée. Avec deuxassists, deux buts et une prestation supersonique, Imoh Ezekiel est évidemment le grand homme de ce dernier volet 2013 du championnat. Branché sur du 10.000 volts, le Nigérian a sonné les mâtines brugeoises au stade des Eperons d'Or. Dépassée, la défense courtraisienne n'a pu qu'assister en spectatrice au récital offert par le joueur de 20 ans. Un match dantesque, au cours duquel l'attaquantrouche a retrouvé le chemin des filets. Le dernier but du joueur remontait en effet au 27 octobre dernier, à Anderlecht.

A ses côtés, David Pollet fait figure de complément idéal. Auteur d'un doublé contre Genk, le buteur de Charleroi en est désormais à onze réalisations. Un total qui lui permet de titiller le podium des plus fines gâchettes de la Pro League. A 25 ans, le Belge est l'un des pions essentiels d'un Felice Mazzu qui n'a pas fini de surprendre.

21:08 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÉQUIPE-TYPE, JUPILER PRO LEAGUE, RAEC MONS, RSC ANDERLECHT, RSC CHARLEROI, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.