Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/12/2013

Coup franc magistral, jongles, petits pont, le festival aussi beau qu'inutile de Ronaldinho

Le Raja Casablanca, représentant du Maroc, pays hôte, s'est qualifié pour la finale du Mondial des clubs en l'emportant 3-1 face aux Brésiliens de l'Atletico Mineiro.

Trois fois lauréat de la Ligue des champions d'Afrique dans les années 1980 et 1990, le club casablancais, peu en vue cette saison en championnat, réalise un pur exploit: en 10 éditions, c'est seulement la seconde fois que la finale de cette compétition n'opposera pas les champions d'Europe et d'Amérique du sud.

Devant 40.000 supporteurs, le Raja a inscrit ses trois buts par l'attaquant Iajour (ancien joueur de Charleroi qui fut un flop au Mambourg), à la 51e, Moutouali, sur pénalty (84e), puis Vianney Mabide, dans le temps additionnel (90+4).

Le résumé du match 

Petit pont, coup franc, Ronnie a pourtant tout tenté

Ronaldinho, était parvenu à égaliser à la 63e sur coup franc. Une petite merveille de ballon enroulé qui est rentré dans les cages après avoir heurté le poteau droit du but du Raja.

Le milieu de terrain offensif a tout tenté, enchainant les dribbles, petits ponts, jongles et autres gestes techniques, mais cela ne sera pas suffisant pour son club. Ronnie comptait fort sur cette Coupe des Confédérations et la perspective d'une finale contre le Bayern Munich pour montrer à Luiz Felipe Scolari qu'il pouvait faire partie du groupe des 23 joueurs brésiliens qui disputeront la Coupe du monde.

23:19 Écrit par tackle on web dans Buts d'anthologie, GESTES TECHNIQUES, LES RESTES DU MONDE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.