Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/10/2013

Patrice Evra cherche toujours "le traître"

Patrice Evra s'est épanché dans l'émission dominicale Telefoot où il n'a pas hésité à régler ses comptes. 

"Je n’ai pas de statut, je suis un joueur de l’équipe de France. Après, j’aurai toujours mon rôle de capitaine, je suis comme ça, je vais vers les autres. Si je me sens de prendre mes responsabilités à la mi-temps, je le fais. Mais j’aurais préféré que mon intervention en Biélorussie ne sorte pas du vestiaire… ", a commencé l'arrière gauche de l'équipe de France.

Le reste de l'interview prouve qu'il n'a toujours pas digéré le traitement médiatique dont il fit l'objet, comme les autres Bleus ayant participé au Mondial 2010, après la farce de Knysna. Evra avait été désigné comme l'un des leaders des mutins qui avaient refusé de descendre du bus. Une théorie renforcée par sa chaude explication avec Raymond Domenech et le préparateur physique Robert Duverne ce jour là.

"C’est toujours comme ça avec certains médias. Il y a quelques commentateurs à qui je réglerai bientôt leurs comptes. Ils veulent mentir aux Français, comme quoi Evra est le mal aimé, mais pas du tout.". Evra se lance alors dans un one man show où il règle ses comptes. Apparemment, depuis la recherche du traître qui avait révélé les propos de Nicolas Anelka à Raymond Domenech pendant la mi-temps de France-Mexique, l'arrière gauche n'en a pas fini avec sa chasse à l'homme.

Il cite alors des noms. Luis Fernandez tout d'abord. Il le rebaptise... '"Michel Fernandel. "  En 2008 je lui fais visiter Old Trafford, il était comme à Euro Disney. Quand il a été au PSG, il a fait quoi à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena sur son banc ? ", pense Evra.

Vient ensuite le tour de Bixente Lizarazu. "J’ai été élu quatre fois meilleur arrière gauche de Premier League, deux fois meilleur de la planète. Il a fait quoi lui ? Je sais même pas si il a été une fois élu meilleur arrière gauche du monde. Après, je me souviens qu’une fois en équipe de France, Thierry Henry l’avait interpellé en lui disant “Liza, elle est là la relève’’, pour me présenter. Lui a répondu “je suis pas encore à la retraite’’, et ne m’a pas serré la main.", affirme le coéquipier de Marouane Fellaini à Manchester United.

On ne fera pas l'offense à l'homme pas arrogant de lui rappeler le palmarès de Bixente Lizarazu.

Elégant et raffiné comme à son habitude, Evra a continué son sketch en affirmant "vouloir choper Pierre Ménès". "Il avait dit que je vendrais ma mère pour revenir en EdF, ça ne se dit pas. Lui, le jour où il arrive à faire huit jongles, j’arrête ma carrière. " Emporté par sa colère, il écorche ensuite le nom d'une autre de ses victimes. Rolland Courbis est ainsi rebaptisé (volontairement ?) "Rolland Tournevis". Prends ça Raymond Goethals...

Ces personnes sont selon lui responsables de "la mauvaise image" que l'on a lui. "Les gens ont une bonne image de moi, ces clochards-là la dégradent. En France ce sont ces parasites qui me la font. Je ne suis pas arrogant." Une phrase qui risque d'être nominé dans la catégorie "meilleure blague de l'année".

Fin du stand upde Patrice "Caliméro" qui affirme ne pas être touché par les critiques de ses détracteurs. "C'est ma famille qui en souffre".

Nous c'est de son massacre de la langue française quand il parle.

12:30 Écrit par tackle on web dans FRANCE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.