Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/08/2013

Neuf clubs représentés dans l'équipe-type de la 4e journée de Pro League


5211f5dc3570e91703f7357c.gifUn Standard toujours imperméable et un Anderlecht qui continue à empiler les buts. Avec ces deux tendances, on pourrait s'attendre à ce que notre équipe-type hebdomadaire se pare de rouge et de mauve. Les abords de Saint-Guidon ne fournissent pourtant que deux joueurs à notre onze, soit un de plus que le Standard. La faute à des prestations en demi-teinte des deux seules équipes venant d'enchainer un 9 sur 9.


5211f5dc3570e91703f7357c.gif

Gardien: Ryan sauve ses soldats brugeois
 
 
Si Bruges s'est imposé derrière les anciennes casernes malinoises en ouverture de cette quatrième journée de Pro League, Mathew Ryan n'y est certainement pas étranger. L'Australien au maillot à manches courtes n'a que 21 ans, mais il transpire déjà la sérénité entre des perches brugeoises qui n'avaient plus connu si bonne compagnie depuis belle lurette, n'en déplaise à ses prédécesseurs en -vic. 
 
Monstrueux de présence dans les airs malgré son "petit" mètre 84, sûr dans ses prises de balle et très athlétique, l'Aussie est certainement l'homme du début de saison brugeois. Il a fallu un penalty pour que Malines trompe enfin sa vigilance. Et encore, il était sur la balle.
 
Défense: Ghomsi comme ça


Ryan n'est pas le seul joueur de cette rencontre inaugurale à pointer le bout de son nez dans l'équipe-type. Très actif offensivement sur son côté gauche et rarement mis en difficulté par Lestienne et Refaelov qui ne sont pourtant pas les premiers venus, Antonio Ghomsi supplante largement la concurrence pour s'offrir une place dans notre onze du lundi.
 
Dans l'axe, la lutte était plus serrée. Gregory Mertens et Bjorn Engels auraient pu prétendre à une place sur notre pré virtuel, mais le duo brugeois est finalement supplanté par deux joueurs du dimanche après-midi. Kanu, tout d'abord, seul Rouche à surnager au sein d'une équipe peu inspirée. Dangereux dans le rectangle adverse et souverain dans le sien, le Brésilien a provoqué l'autobut de Buysens tout en faisant passer un après-midi abominable à Cerigioni. 
 
La défense centrale est d'ailleurs entièrement brésilienne, puisque c'est Robson qui prend place aux côtés de son compatriote et vis-à-vis du dimanche. Le défenseur d'OHL a parfaitement dirigé son arrière-garde, et n'a jamais été véritablement mis en danger par Ezekiel ou Batshuayi.
 
Le quatre arrière est complété par Georgios Galitsios. Le Grec de Lokeren a une nouvelle fois été intraitable sur le côté droit de la défense waeslandienne, et s'est même offert le luxe de donner un assist de choix à Harbaoui pour l'ouverture du score, confirmant une nouvelle fois qu'il a certainement sa place sur le podium des meilleurs arrières droits d'une Pro League assez pauvre en la matière, surtout en ces temps où même Davy De fauw ne parvient plus à enchainer les bons matches.
 
Milieu de terrain: Jeu de Hazard


Au coeur du jeu, Thorgan Hazard se fait évidemment une place. Le frangin d'Eden a commencé son match en claquant un penalty sans poser les yeux sur le cuir, comme le grand frère. Avant de ponctuer sa prestation d'un joli but en fin de rencontre, bien aidé par une défense de Mons franchement indigne de la D1.
 
À ses côtés, Sacha Kljestan continue de prendre de l'importance dans l'entrejeu mauve. L'Américain était à l'affût pour ouvrir le score et libérer les siens. Si sa première mi-temps ne restera franchement pas dans les annales, il a par contre brillé au retour des vestiaires, grattant des ballons et les relançant proprement comme il sait si bien le faire. 
 
Le triangle est complété par Hernan Losada. L'imprévisible Argentin a ridiculisé la défense de Gand en début de rencontre pour propulser le cuir dans le plafond d'une belle frappe du gauche. Une réalisation qui a longtemps semblé suffisante pour une première victoire lierroise, avant que les Gantois ne renversent la situation dans les arrêts de jeu. Il n'empêche, la course au maintien des Pailletiers passera inévitablement par un grand Losada.
 
Attaque: Raman ta fraise
 
 
À la pointe du trio offensif, on trouve Hamdi Harbaoui. Le Tunisien emmène une attaque lokerenoise très en verve depuis le début de saison, et a pesé sur la défense de Genk en plus d'inscrire son deuxième but de la saison. Son jeu en pivot et sa présence dans le rectangle font de lui un danger de tous les instants pour toutes les défenses du Royaume.
 
Sur les flancs, place à la jeunesse! Avec un nouveau but, copie conforme de celui inscrit une semaine plus tôt, Franck Acheampong confirme qu'il a de la dynamite dans les cuisses et un gros calibre dans le pied droit. Dans une équipe mauve qui mène et peut se permettre de jouer en contre, le Ghanéen a tout de l'arme fatale.
 
Le onze du week-end est complété par Benito Raman. Le jeune Belge avait donné un échantillon de son talent l'an dernier avec le Beerschot, il semble maintenant prêt à exploser avec Courtrai. Un "boum" expliqué par notre consultant Alex Teklak: "Vanhaezebrouck l'a installé dans un concept tactique qui lui permet d'exprimer son potentiel et son aisance technique. Voir évoluer ce Raman-là constitue un vrai régal pour les yeux."
G.Ga.

09:23 Écrit par tackle on web dans ÉQUIPE-TYPE, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RAEC MONS, RC GENK, RSC ANDERLECHT, RSC CHARLEROI, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.