Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/07/2013

Le tour de D1 : présentation d'OHL

200_200_67f4545cf9aafb431e52ce32857a6f8d-1357243779.jpgLe coup d’envoi de la saison 2013-14 de la Jupiler Pro League sera donné au stade Jan Breydel, le vendredi 26 juillet, où le Club Bruges recevra Charleroi. D’ici là, nous vous proposons de faire le tour du propriétaire des clubs de l’élite. En progression d'années en années, OHL aura toujours comme premier objectif le maintien. Mais plus vite il sera atteint, plus vite les hommes de Ronny Van Geneugden pourront rêver aux playoffs 1...


Aux plaisirs d’Ibou

Le soleil écrase le centre d’entraînement de Louvain. Les premiers joueurs quittent déjà le vestiaire, fraîchement douchés, pendant qu’Ibou s’adonne aux joies des heures supplémentaires. Accélération côté gauche, crochet, frappe avec en bande son la plupart du temps le doux bruit des filets qui tremblent. "Ce que tu veux améliorer, il faut le travailler"  , justifie le Gambien pour qui  "le football n’est pas un travail, ce n’est que du plaisir"  .

Entretien autour d’une notion désuète pour certains mais capital pour le joueur le plus efficace du dernier championnat.

Ibou, vous étiez l’un des derniers joueurs de D1 en vacances le 18 mai, mais l’un des premiers à reprendre le 17 juin… 

(Il coupe) "En fait, je suis revenu en Belgique 10 jours avant la reprise. Mon ancien entraîneur en Allemagne m’a donné un programme individuel avec des courses que j’ai suivi, comme depuis trois ans." 

D’une certaine manière, vous avez ramené du travail pendant vos vacances... 

"Oui. (rires) Mais pour moi, le football n’est pas un travail. C’est du plaisir. Il y a peu de monde sur cette terre qui peut faire de sa passion son métier. Chaque jour, quand je me lève, je remercie Dieu et cela me fait plaisir de jouer au football. Quand j’étais petit, mon père travaillait dur à l’aéroport de Francfort. Il se levait à 5h et revenait quand il faisait nuit. Cela, c’est le vrai travail. Pour moi, le foot, c’est du plaisir." 

Du plaisir, vous en avez pris beaucoup l’an passé, tant individuellement que collectivement. Comment l’expliquez-vous ? 

"Quand je suis arrivé, j’ai eu une bonne discussion avec le coach. Il me voyait comme un bon joueur qui devait travailler sur certains détails : la finition, le jeu de passes, certains trucs. J’ai fait attention à cela et c’est ce qui a un peu fait la différence. Par exemple, je manquais parfois de lucidité parce que j’étais trop généreux. Maintenant, je cours mieux, de manière plus efficace. D’où cette progression. Mais je vais encore progresser, j’ai encore une marge de progression je pense, par exemple dans le domaine aérien. C’est mon but, progresser encore et encore." 

Dans ce sens, votre trajectoire épouse celle d’OHL qui veut continuer à grandir… 

"Oui, je peux m’identifier à OHL. C’est la première fois que cela m’arrive dans ma carrière. C’est un club qui monte et je suis content de faire partie de ce projet, de ce club. Je suis bien ici. Cela fait plaisir." 

Il y a aussi le plaisir que porte le coach avec un projet de jeu qui vous convient parfaitement, non ? 

"C’est vrai que le coach aime jouer vers l’avant. On joue au foot. On n’est pas allé à Anderlecht en restant derrière. C’est bien pour moi mais aussi pour les autres attaquants car on prend du plaisir." 

Ce qui a aussi dû vous faire plaisir, c’est d’entendre tout le bien que Sami Hyppiä, l’entraîneur de Leverkusen, pense de vous… 

"Bien sûr. Je suis content que quelqu’un comme lui dise cela, mais je suis bien à Louvain. Après, si quelqu’un vient pour négocier, on verra. Mais en tant que joueur, je me sens bien ici et c’est difficile de changer cela. J’ai besoin aussi d’une certaine stabilité. Je l’ai trouvée ici. Mais dans le football, on ne sait jamais."

L'homme à suivre : Marvin Ogunjimi

La thérapie qui a remis en selle Logan Bailly à Louvain fera-t-elle le même effet à Marvin Ogunjimi ? C’est ce que l’attaquant espère, après une année à oublier (17 matches, 1 but), entre son échec au Standard, des soucis à la thyroïde et la faillite du Beerschot. Prêté par Majorque, Ogunjimi va retrouver à OHL un certain Ronny Van Geneugden qu’il a connu chez les Espoirs de Genk. Comme Bailly…

Transferts : un noyau renforcé

Arrivées :   Mohamed Messoudi (La Gantoise), David Wyns (Courtrai), Tom Pettersson (prêt Atvidabergs), Sheriff Cher Haïdara (Bleid-Gaume), Muhamed Subasic (O. Sarajevo), Marvin Ogunjimi (prêt Majorque), Douglas Maia (libre).

Départs :   Jonas De Roeck (Antwerp), Koen Weuts (Helmond), Chuka (Cluj).

Matches amicaux :   22/06: Linden - OHL 1-6; 26/06: Kampenhout - OHL 0-7; 29/06: Diegem - OHL: 0-5; 03/07: RKC Waalwijk - OHL: 1-3; 04/07: Anorthosis Famagouste - OHL: 2-2; 07/07: Wigjmaal - OHL 0-3; 10/07: Lierse - OHL 1-1; 13/07: Antwerp - OHL: 4-2; 16/07: Heerenveen - OHL 2-1; 19/07: Bierbeek - OHL; 20/07: Troyes - OHL.

Jonathan Lange

51e7be5135700e1170f4de8a.jpg


10:35 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belgique, JUPILER PRO LEAGUE, PORTRAITS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.