Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/07/2013

Le tour de D1 : présentation de Zulte Waregem

SV_Zulte-Waregem.jpgZulte sait que reproduire l'exploit de la saison dernière sera compliqué. Pourtant, seuls Delaplace et Malanda sont partis parmi les cadres... Berrier et Leye pourront-ils cohabiter ?


Dury : “Le club doit grandir en même temps que l’équipe”

Francky Dury n’a pas à se forcer pour l’avouer, la saison passée fut “la plus belle de sa carrière” . Deux instantanés sont restés : “Les applaudissements à Bruges et à Anderlecht, devant deux publics de connaisseurs.”  Des moments de bonheur que l’entraîneur de l’année espère revivre.

Si Zulte Waregem a changé de statut, la devise de son coach reste la même.  “Dans le foot, tout est possible” , répète à l’envi le technicien qui a profité de l’été pour adresser des messages à sa direction, notamment dans le dossier Junior Malanda. Francky Dury le sait, ce n’est qu’à ce prix que Zulte Waregem peut faire mieux que surprendre : confirmer. Et lui y croit, à condition que l’épilogue du feuilleton Malanda soit heureux. Ce qui, au moment de l’entretien, semblait encore envisageable, mais qui paraît désormais utopique ou presque.

Francky, Zulte Waregem peut-il faire aussi bien que la saison dernière ?

“Je pense que oui. Beaucoup de joueurs progressent. On a réalisé le transfert de Thorgan Hazard et si on arrive à garder Junior Malanda, on est capable de confirmer. Je ne parle pas de deuxième place ou d’un autre classement, non. Il faut être convaincu de nos qualités et en faire la démonstration sur le terrain. Quand on croit en ses qualités et qu’on travaille tous les jours, tout est possible. Zulte Waregem l’a montré récemment.”

Durant la préparation, vous avez envoyé de nombreux signaux d’alarme à votre direction, mais vous paraissez rassuré par le retour de Thorgan Hazard, non ?

“Oui, cela va beaucoup mieux. Mais vous savez, je ne suis pas content avec l’affaire Junior Malanda. Dans son cas, le joueur est au centre de tout. J’ai adressé un message au club : révéler des talents est une chose, les accompagner ensuite est tout aussi important. J’ai une très bonne relation avec Junior. Par contre, c’est au club que j’adresse un message : il faut bien négocier avec tout le monde. Travailler sur le terrain est une chose, se développer en dehors en est une autre. Le club doit créer un cadre propice au développement des joueurs. Le club doit grandir en même temps que l’équipe.”

Mais justement, le club était-il prêt à ce que tout aille si vite ?

“Quand tu termines quatorzième, tout le monde veut partir. Quand tu termines deuxième, c’est normal que beaucoup de joueurs soient demandés dans des clubs avec de plus gros budgets. Mais cela, on doit l’anticiper car on le sait. En décembre, janvier, Junior suscitait beaucoup d’intérêt. Cet été, c’est la même chose. Mais si on avait bien réagi, peut-être qu’on n’aurait pas eu ce problème. C’est un peu mon message au club : parfois, vous avez beaucoup de talents dans votre centre de formation et un coach qui ne veut pas travailler avec les jeunes. Par contre, ici, à Zulte Waregem, il y a un coach qui veut vraiment travailler avec les jeunes. Alors, je demande au club de créer un cadre propice au développement des joueurs.”

Vous parlez de Junior Malanda, mais vous avez aussi perdu son alter ego Jonathan Delaplace et leur complémentarité constituait l’un des forces de l’équipe l’an passé…

 

(Il coupe). “Je suis sur que c’était la meilleure paire de récupérateurs de Belgique, c’était le point fort de l’équipe. Un est parti à Lille, il faut l’accepter. Mais l’autre est un jeune de 18 ans qui va vivre l’année la plus importante de sa carrière. Les Diables iront au Brésil l’été prochain et il peut jouer la présélection. Avec lui, on avait de l’impact physique et avec Delaplace, quelqu’un de très actif dans le pressing. On doit retrouver cela, corriger le milieu. Il faut trouver un équilibre au milieu car on a un déficit de récupération qui fait que la défense est trop vite sous pression.”

Le joueur à suivre : Habib Habibou

 

 

 

 

Francky Dury le considère comme une recrue à part entière. Après avoir prolongé jusqu’en 2016 son contrat, Habib Habibou est ensuite parti en prêt à Leeds durant six mois pour un bilan mitigé avec seulement quatre rencontres disputées. Et Zulte Waregem a retrouvé un attaquant qui a faim. “Il a fait une très bonne préparation et s’entend très bien avec Leye”, explique Francky Dury au sujet de son meilleur buteur en préparation (cinq réalisations).

Transferts : un milieu à rebâtir

 

 

 

 

Arrivées : Salvatore Crimi (Lille), Frédéric Duplus (Sochaux), Danilo Sarkic (Sochaux), Mamoutou N’Diaye (La Gantoise), Loïc Damour (Brussels), Julien Toudic (Lens).

 

Départs : Jonathan Delaplace (Lille), Jérémy Serwy (Borussia Dortmund B), Pietro Perdichizzi (Roulers), Jimmy De Jonghe (Lierse), Junior Malanda (?).

Programme : 25/06 : Deinze - Zulte Waregem 0-4; 29/06 : Audenarde - Zulte Waregem 1-3, 02/07 : Zulte Waregem - Alost 1-1; 06/07 : Zulte Waregem - White Star 5-0, 09/07 : Roulers - Zulte Waregem 1-1, 13/07 : Valenciennes - Zulte Waregem 1-1, 20/07 : Zulte Waregem - Bordeaux : 2-1.

zut.gif

15:08 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belgique, JUPILER PRO LEAGUE, MERCATO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.