Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/06/2013

L'Italie bat le Japon au bout du suspense

L'Italie et le Brésil sont les deux premiers qualifiés pour les 1/2 finale de la Coupe des Confédérations. Après la victoire 2-0 des Auriverde en début de soirée, la Squadra Azzurra est venue péniblement à bout du Japon au terme d'une rencontre riche en rebondissements. Les deux équipes s'affronteront samedi pour la première place du groupe.

Impressionnants contre le Mexique, les hommes de Cesare Prandelli ont semblé bien à la peine face à des Nippons virevoltants. Alberto Zaccheroni avait annoncé avant le coup d'envoi qu'Andrea Pirlo passerait une soirée difficile, il a tenu promesse. Constamment agressé par les Japonais, le stratège transalpin n'a jamais existé dans cette rencontre.

L'arbitre a aussi été déterminant dans cette rencontre en accordant un pénalty inexistant aux Japonais à la  20e pour une faute de Buffon sur Okazaki. Les images montraient en effet que le gardien de la Squadra avait bien touché le ballon sur cette action. Keisuke Honda ne se préoccupait pas de cette polémique et convertissait le coup de réparation (1-0, 25e).

Huit minutes plus tard, Gianluigi Buffon était contraint de repêcher un second ballon au fond de ses filets. Kagawa parvenait à se retourner entre Chiellini et Montolivo et sa reprise du gauche laissait sans réaction le gardien italien (2-0, 33e).

Assomés, la Squadra Azzurra se reprenait un peu avant la pause et réduisait le score via De Rossi qui concluait victorieusement de la tête un coup de coin délivré par Andrea Pirlo (2-1, 41e). Les vice-champions du monde étaient même tout près de l'égalisation quelques minutes plus tard mais le poteau venait à la rescousse de Kawashima sur une tentative de Giovinco qui venait de remplacer Aquilani.

En deuxième mi-temps, les Italiens retrouvaient des couleurs et renversaient la vapeur en 7 petites minutes. Uchida trompait son propre gardien sur un centre à ras de terre de Giaccherini à destination de Balotelli. L'ailier de poche de la Juve avait su récupérer le ballon à même la ligne de fond après un cafouillage de Yoshida. (2-2, 50e). 

120 secondes plus tard, l'arbitre désignait le point de pénalty pour une faute de main d'Hasebe. La décision était sévère car le ballon avait rebondi sous le genou du capitaine japonais avant de toucher le bras. Etait-ce de la compensation après l'erreur le pénalty en faveur des Nippons ? Mario Balotelli n'en avait cure puisqu'il prenait Kawashima à contre-pied pour porter l'Italie aux commandes pour la première fois dans ce match (2-3, 52e).

La messe semblait alors dite d'autant plus que les transalpins se procuraient de nouvelles occasions avec notamment un tir de Giovinco bien détourné par Kawashima. Mais l'Italie, connue jadis pour sa culture défensive, n'est plus la même aujourd'hui.

A la 69e, Endo donnait un coup-franc sur le côté droit. Okazaki surprenait Montolivo au premier poteau pour tromper Buffon d'une tête puissante. Le match devenait complètement fou (3-3, 69e).

1030576-16607096-640-360.jpg

En difficulté physiquement, l'Italie reculait et voyait les Japonais semer la terreur au sein de leur grand rectangle. Buffon devait se coucher avec brio sur une frappe d'Honda avant d'être sauvé peu après par son poteau et sa barre transversale. La frappe croisée d'Okazaki trouvait en effet le montant gauche avant que le ballon ne rebondisse sur la tête Kagawa puis sur la barre. La chance des grands gardiens et des grandes équipes ?

Sans doute, car en un coup d'accélérateur, la Squadra reprenait les devants. Une passe de De Rossi transperçait la défense mal alignée du Japon et trouvait Marchisio qui remisait au point de pénalty à Giovinco qui redonnait l'avance à ses couleurs. C'était d'ailleurs le premier goal sous la liquette italienne de la fourmi atomique. (3-4, 86e)

Malgré cela, l'Italie se procurait encore quelques frayeurs dans les dernières minutes. Elle encaissait un nouveau but après que le ballon ait de nouveau heurté la barre. Mais le joueur japonais était logiquement désigné en position de hors-jeu. Buffon et les siens pouvaient souffler. Ils s'imposaient au terme d'un véritable thriller contre une équipe du Japon qui a fait mieux que de se défendre.

02:37 Écrit par tackle on web dans International, ITALIE, VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.