Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/05/2013

Le Top 50 de la Pro League (5-1)

Cette fois, c'est le top du top ! Sont réunis ci-dessous les 5 meilleurs joueurs de la saison aux yeux de la rédaction de DH.be. Il est donc logique d'y retrouver du très lourd, que ce soit en mauve, en rouche, en Blauw en Zwart ou en rouge-bordeaux. Le soulier d'or et le soulier d'ébène sont évidemment de la partie, tout comme le meilleur gardien du championnat, le meilleur milieu défensif et le meilleur buteur. 

5. William VAINQUEUR (Standard)

 

"Il me fait penser à Van Moer. Un joueur élégant et efficace", confiait Georges Heylens en évoquant l'ancien Nantais. On peut difficilement donner tort au latéral droit emblématique du Parc Astrid. Franc, direct dans les paroles et (parfois trop) rugueux dans les gestes, le médian du Standard aura également marqué la Pro League de sa classe, de sa fougue et d'un missile surpuissant flashé à plus de 110 km/h face à Zulte Waregem dans un match complètement fou des PO1. De quoi faire rougir Jonathan Legear. Repéré par Elie Baup, le natif de la Seine-Saint-Denis s'est imposé comme le meilleur milieu récupérateur de notre championnat et comme leRouche le plus régulier, emblématique et important de la team dessinée par Rednic cette saison. 

4. Mbaye LEYE (Zulte Waregem)

 

On aurait pu le mettre deuxième, mais la place de dauphin, le Soulier d'Ébène ne peut même plus la voir en peinture. Déjà condamné au premier accessit avec Gand et le Standard, le grand Sénégalais s'offre la passe de trois avec Zulte Waregem. Pourtant, Mbaye a sorti le grand jeu en Playoffs: huit buts en dix rencontres dans le money-time, avec notamment un triplé magistral contre Bruges. Non seulement Leye a beaucoup marqué (17 buts en 35 rencontres), mais son jeu dos au but a également fait des merveilles pour les infiltreurs venus de la deuxième ligne du Essevee. Excepté Mbokani, personne ne peut se targuer de protéger le ballon comme le Sénégalais. Avec Hazard et Berrier, il est le grand monsieur du secteur offensif de la bande à Dury. Une seconde jeunesse à trente ans, mais toujours une deuxième place au bout du chemin. Le loser magnifique.

3. Carlos BACCA (FC Bruges)

 

Meilleur buteur avec 25 réalisations et auteur de 9 passes décisives, Peluca comme on le surnomme au pays de Pablo Escobar affiche des stats qui légitiment totalement son sacre de "footballeur pro de l'année". Mathématiquement, l'artificier des Blauw en Zwart est le meilleur attaquant de la Jupiler League. Arrivé en janvier 2012, Carlos aura vécu une entrée en matière galère en Venise du Nord. Mais le Colombien de 26 ans a appris vite et bien notamment grâce à... Georges Leekens. Le Falcao du KV a étincelé notre compétition de sa technique naturelle et de son instinct redoutable face au but. 

2. Silvio PROTO (Anderlecht)

 

Objectivement, Silvio Proto aurait mérité de prendre place tout en haut de notre classement. Mais voilà, le football, c'est littéralement un sport qui se joue avec un ballon et des pieds. Difficile, donc, de faire d'un gardien le numéro un. Difficile également de reprocher quoi que ce soit à Silvio, qui enchaine les prestations de haut vol avec une régularité ahurissante. Maitre dans le jeu aérien, capable de jouer très haut et de s'aventurer loin de son but dans des sorties toujours souveraines, Silvio est également monstrueux sur sa ligne. Pour être champion, il faut un grand gardien, dit l'adage. Pas étonnant, dès lors, qu'Anderlecht enchaine les titres avec Proto entre les perches. Herman Van Holsbeeck disait récemment que le portier mauve valait Mignolet. On n'est pas loin de penser qu'il est même meilleur.

1. Dieumerci MBOKANI (Anderlecht)

 

Et Dieu créa Mbokani. Surdoué, doté d'un protectionnisme inégalable (balle au pied, non pas en politique économique), le félin de Kinshasa nous a fait saliver avec ses dribbles déroutants, son timing inimitable et ses frappes cristallines. Mbokani, c'est le talent brut, l'élégance pure. Sans doute pas le plus méritant si l'on scrute les chiffres à la loupe (19 buts, à peine 2 assists), mais il représente l'élément fondamental du dispositif offensif anderlechtois. Pour preuve, le Soulier d'Or 2012 a offert un second titre consécutif aux Mauves après avoir passé une année noire à Monaco en transitant par Wolfsburg. Trop fort pour la Jupiler League et incapable de s'adapter sous d'autres cieux ? Il reste désormais à Dieu à faire taire ses détracteurs...

L'équipe foot de DH.be

13:25 Écrit par tackle on web dans Belgique, ÉQUIPE-TYPE, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK, RSC ANDERLECHT, STANDARD LIÈGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.