Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/05/2013

Le Top 50 de la Pro League (10-6)

Les choses sérieuses commencent. Vous en avez découvert 40, il en reste 10. Et, évidemment, c'est la crème de la crème. Il y a un ex-taulard, un Hazard, un gars qui lançait des boules de neige alors que son club était en faillite, un migraineux et un syndicaliste de Ford Genk.

DH.be vous propose de découvrir les places 10 à 6 de son top 50. Ce vendredi, les derniers noms seront dévoilés. 

10. Jelle VOSSEN (Genk)

 

On l'annonçait en partance l'été dernier, il est finalement resté fidèle à son Limbourg natal. Et heureusement pour le Racing ! Championnat, Coupe de Belgique et Europa League, Jelle a planté pas moins de 25 roses en 49 apparitions. Aujourd'hui, il a tout gagné avec Genk et doit certainement aller voir ailleurs. C'est le prix à payer pour tenter de franchir un nouveau pallier. Les places pour le Brésil seront chères et parmi les 23 sélectionnés peu porteront une vareuse d'une équipe de Pro League. Le subtop européen lui fait les yeux doux. Il doit y succomber. Même si cela fera de la peine aux travailleurs de Ford Genk. 

9. Ilombe "Pelé" MBOYO (La Gantoise)

 

Il est le seul pensionnaire de notre top 10 à ne pas avoir pris part aux playoffs 1. Il est aussi le seul à avoir fait de la taule et à s'en être sorti. C'est dire s'il revient de loin. Mboyo fut l'éclaircie dans la grisaille gantoise cette saison. Les Buffalos ont déçu, frisé parfois le ridicule, mais "petit Pelé" a toujours fait le boulot devant le but adverse (21 buts en 37 matchs). Les Gantois ont souffert de Mboyo-dépendance puisqu'il a été impliqué dans 48% des buts de son équipe. A 26 ans, l'avant-centre a même signé sa première sélection chez les Diables cette saison. Pour lui aussi, le mercato devrait être agité et il est peu probable qu'il foule la pelouse du nouveau stade gantois, si ce n'est en déplacement. 

8. Thorgan HAZARD (Zulte-Waregem)

 

"Mais pourquoi vient-il s’enterrer là ?" Beaucoup ont eu cette réflexion en début de saison. Peu l'admettront à l'heure actuelle. Si Zulte-Waregem a étonné, Thorgan a détonné. Sur son flanc, il a donné le tournis à bon nombre d'arrières-droit du pays. Durant les playoffs, il a démontré que son grand-frère n'avait pas monopolisé tout le talent familial. Le Essevee est déjà trop petit pour lui et sa route semble toute tracée vers le Parc Astrid. Avant un retour en Premier League pour tenir compagnie au frangin ? Rien ne semble impossible dans cette famille. Dommage qu'ils ne courent pas le 400m, on aurait eu une double paire de choix avec les frères Borlée.

7. Maxime LESTIENNE (FC Bruges)

 

Le petit Max a bien grandi depuis ses débuts à l'âge de 16 ans sous la vareuse de feu l'Excel. Il avait alors déjà laissé entrevoir des dispositions supérieures à la moyenne. Cette saison, il a confirmé en devenant l'un des ailiers les plus redoutés de Pro League. Sans Lestienne et son pied gauche, le Club n'aurait peut-être pas eu l'occasion de jouer les playoffs 1. Cerise sur le gâteau, Max a tapé dans l'oeil de Marc Wilmots, et ce malgré une concurrence féroce à son poste chez les Diables. Maxime semble avoir gardé l'insouciance de l'époque où il balançait des boules de neige sur ses coéquipiers alors que Mouscron mettait le clé sous la porte. Une insouciance qui promet encore quelques surprises. 

6. Lucas BIGLIA (Anderlecht)

 

Une vraie (mi)graine de champion, ce Lucas. Il a tout fait pour se barrer lors du mercato hivernal mais il n'a pas pu s'empêcher d'offrir un 32ème titre aux Mauves. Et même s'il annonçait à nouveau ses désirs de déménagements à peine le trophée soulevé, il doit bien avouer que sans le club de Saint-Guidon, il ne serait pas régulièrement repris avec la bande à Messi lors des qualifs zone AmSud. La Coupe du Monde, il veut en être. Là où beaucoup cherchent la stabilité, lui veut partir. Un pari gagnant? Réponse dans un an... D'ici là, ses détracteurs parmi les supporters mauves auront sans doute remarqué son importance. Parce qu'il est déjà certain qu'Anderlecht ne tournera pas aussi bien en l'absence de son désormais ex-capitaine.

L'équipe foot de DH.be

 

16:48 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Belgique, ÉQUIPE-TYPE, FC BRUGES, JUPILER PRO LEAGUE, RC GENK, RSC ANDERLECHT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.