Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/05/2013

Le rêve belge des Américains...

art_231932.gifOn aurait presque tendance à l'oublier mais les Diables rouges jouent cette nuit contre les Etats-Unis. Peu médiatisé à cause de la distance, du décalage horaire et du timing, ce match a pourtant toute son importance. Il s'agit de préparer au mieux la réception de la Serbie le 7 juin prochain et de continuer à grappiller des places au ranking FIFA.

Il s'agira donc de prendre le dessus sur une équipe que nous avions battue 1-0 (but de Lombaerts) le 6 septembre 2011 au stade Roi Baudouin lors du match "aller". Bien plus forts qu'il y a deux ans, les Diables devraient connaitre moins de difficultés qu'à l'époque bien que l'objectif premier sera de sortir de cette rencontre avec un état d'esprit positif et sans blessés. 


Mais qui sont ces Américains ?

Altidore, Dempsey et Kljestan sont bien sûr des noms connus en Belgique mais on est loin de la qualité et de la quantité proposée par le noyau de Marc Wilmots. Petite revue d'effectif sur base de l'équipe probable alignée par Jurgen Klinsmann cette nuit, en 4-2-3-1. On constate rapidement qu'il n'est pas question d'American dream pour nos Diables, nettement supérieurs sur papier :

Brad Guzan, le gardien, fait figure de valeur sûre dans cette équipe. Régulièrement titulaire dans les cages d'Aston Villa cette saison, le portier de 28 ans aura l'avantage de connaitre sur le bout des doigts le jeu de Christian Benteke. Évalué à 3,5 millions d'euros, il n'est toutefois pas le mieux côté des gardiens de Premier League. Il devrait être préféré à Tim Howard (Everton).

Geoff Cameron, le back droit, évolue quant à lui à Stoke City. A presque 28 ans, celui-ci est un pilier de la défense des Potters. Auteur de deux assists cette saison, il est côté à 5 millions d'euros et est sans doute le seul joueur américain à la valeur plus élevée que son homologue belge (Guillaume Gillet). Omar Gonzalez et Clarence Goodson forment la charnière centrale de cette équipe. Le premier évolue aux Los Angeles Galaxy, n'a que 24 ans et est évalué à 400.000€. Le second a plus d'expérience puisqu'il est âgé de 31 ans. Il n'a toutefois jamais connu de grand championnat et évolue aujourd'hui à Brondby (Danemark). Sa valeur marchande avoisine les 750.000€. Au back gauche, on retrouve DaMarcus Beasley. Agé de 31 ans et coté à 1 million d'euros, il évolue à Puebla (Mexique) après des passages éclairs à Hanovre et Manchester City alors qu'il s'était révélé à Chicago puis au PSV Eindhoven.

Les deux "n°6" de cette équipe sont Jermaine Jones et Sacha Kljestan. Si l'on connait ce dernier désormais mieux que les Américains eux-mêmes (évalué à 3 millions d'euros), le premier cité n'est pas n'importe qui puisqu'il évolue à Schalke 04 où il est l'un des incontournables. Une belle référence pour celui qui n'est évalué qu'à 4,5 millions d'euros à 31 ans. 

Le trident offensif de ce milieu de terrain est d'abord composé par Graham Zusi, 26 ans, qui devrait être aligné sur l'un des deux flancs cette nuit. Il évolue à Kansas City et son prix n'est que d'un demi million d'euros. Brek Shea (23 ans) est quant à lui l'une des étoiles montantes du soccer américain. Évalué à 3 millions d'euros, le joueur de Stoke City a bénéficié de très peu de temps de jeu cette saison. Bien plus réputé, Clint Dempsey (11 millions d'euros) est sans aucun doute la star de cette équipe. Le médian offensif de Tottenham a composé avec la concurrence de Dembélé, Holtby, Bale, Lennon, Sigurdsson voire Adebayor et Defoe dans le secteur offensif des Spurs pour s'offrir environ 70 minutes de jeu en moyenne sur la trentaine de matches à laquelle il a pris part cette saison en Premier League. En Europa League, il totalise dix rencontres disputées pour 55 minutes de jeu en moyenne. Sur ces deux compétitions, le bonhomme a planté 9 buts en 39 matches. Attention donc...

Enfin, l'attaquant de pointe aligné par Klinsmann sera vraisemblablement Jozy Altidore. A 23 ans, le buteur de l'AZ Alkmaar est l'une des stars de cette équipe. Quatrième meilleur buteur d'Eredivisie cette saison, avec 23 pions en 33 matches disputés, le gaillard devrait toutefois trouver plus de répondant avec la paire Kompany-Vermaelen qu'il n'en trouve dans le championnat des Pays-Bas.

Au final, mis à part le back droit, Jurgen Klinsmann est sans doute le seul membre de cette équipe à être mieux côté que son opposant direct. Mais quel Belge serait prêt à l'échanger contre notre Willy national ? 

Pour que les présentations soient complètes, précisons que les Etats-Unis restent sur un 6 sur 15. Ils ont concédé le nul au Mexique le 27 mars, après avoir battu le Costa Rica à domicile 4 jours plus tôt, en qualifications pour la Coupe du monde. Avant cela, ils s'étaient inclinés face au Honduras tandis que le Canada les avait tenus en échec en match amical. Signalons toutefois leur bon "point" pris dans un autre match amical, en Russie, fin 2012. Pour rappel, les Belges sont quant à eux sur un 12/15 virtuel puisque la défaite en Roumanie (lors d'un match amical) est la seule ombre au tableau des 5 dernières sorties des Diables.

Nicolas Christiaens

17:41 Écrit par tackle on web dans ANALYSE, Diables Rouges, International | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.