Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/09/2011

Nouvel assist pour Dries Mertens, face au Dinamo Bucarest

13:57 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Tous les moyens sont bons pour déstabiliser l'adversaire

13:30 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Coupe de boule : le retour

 
Beckerman se prend pour Zidane et assène un joli coup de boule sur un joueur des Chicago Fire.

13:30 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

L'entraîneur de la Lazio rigole avec un supporter adverse

Edy Reja, le coach de la Lazio Rome, a été exclu ce jeudi en Europa League lors du match au Sporting Lisbonne. En deuxième période, alors que son équipe se procure une énorme occasion, il s'emballe quelque peu en tribune, au milieu de supporters portugais. L'un de ces supporters l'a gentiment rappelé à l'ordre, lui demandant de se calmer en échangeant un grand sourire avec le coach d'origine slovène. Une image comme on les aime.

13:29 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Il marque contre son camp après 36 secondes de jeu

Breszko recevait hier Wroclaw en coupe de Pologne (1-3). Dawid Mieczkowski a marqué contre son camp après 36 petites secondes de jeu. Un record.

13:29 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

But gag encaissé par Birmingham

Birmingham a encaissé le but gag de la soirée d'Europa League contre Maribor...

13:27 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/09/2011

Standard - FC Copenhague 3-0 : le bulletin de notes des rouches

im200.jpgBolat 6 : Rencontre tranquille pour le portier turc qui n'a seulement du faire le ménage (en sortant de façon parfois hasardeuse) que sur deux, trois phases arrêtées danoises. Dommage ce carton jaune pris pour rouspétances. Toujours aussi sanguin le Sinan.

Opare 5 : Le Ghanéen est toujours à côté de ses pompes. Il a souvent laissé trop de liberté à son opposant tandis que ces centres n'étaient pas beaucoup plus précis que dimanche contre le Cercle.

Kanu 7,5: On a pas vu Ndoye. Le Brésilien a encore fait le ménage dans les airs et a inscrit la troisième rose de ses couleurs. Match solide comme souvent dans son chef. Le patron de la défense du Standard, c'est lui !

Felipe 7: De retour dans l'axe de la défense, il a bien fermé la boutique même s'il reste parfois plus nonchalant et moins adroit à la relance que son collègue de charnière centrale. Il inscrit néanmoins un superbe goal qui délivre totalement les rouches.

Pocognoli 6,5 : Il a trouvé la régularité qui lui manquait la saison dernière. Poco enchaine désormais les bonnes rencontres même si l'enthousiasme qui le porte vers l'avant offre parfois trop d'espaces dans son dos.

Vainqueur 6,5 : Perdu en première mi-temps, il n'a jamais réussi à s'imposer dans ce duo de pare-chocs avec Van Damme. Il n'aurait mérité qu'un 5/10. En deuxième période, seul au milieu pour faire le ménage, il a récupéré un paquet de ballons et distribué avec plus de précision que lors des 45 premières minutes. Vainqueur et Standard riment enfin ! 5+8 = 13/20 soit 6,5/10

Van Damme 5,5 : Une première mi-temps catastrophique où il était complètement dépassé sur le plan physique et technique par Claudemir. Repositionné sur son flanc gauche lors du deuxième acte, il a pu s'en donner à coeur joie avec ses grandes courses et ses centres dans son couloir fétiche. JVD a aussi pu se montrer plus présent dans la boîte dès qu'il y avait du centre venant de la droite.

Berrier 5 : Match compliqué pour le français qui ne trouvait aucune solution lors des 45 premières mi-temps. En seconde période, il y avait encore un peu de déchet dans son jeu mais il s'est surtout montré à son avantage sur les phases arrêtées en déposant le cuir sur la tête de Kanu pour le 3e et en délivrant le coup de coin amenant la gayole de Felipe.

Seijas 8 : Quelle belle trouvaille ! Durant les 45 premières minutes, le vénézuélien était l'un des rouches les plus remuants même si ces initiatives ne trouvaient pas souvent un bon écho car il se compliquait parfois un peu trop la tâche. Il a ensuite rayonné lors de la deuxième période en faisant preuve de vista, de technique et de grinta. Son but ouvre la voie du succès aux siens.

Buzaglo 4: L'israélien ne risque pas encore de trouver grâce aux yeux de son entraineur. Trop lent, trop statique, il ne s'est distingué que par un bon envoi à distance avant de céder sa place à Tchité après la pause.

Leye 5,5 : Le Sénégalais s'est battu en pure perte en pointe. Isolé sur son île, il a ensuite reçu le soutien de Tchité sans que cela n'efface totalement ses carences techniques et son manque de vitesse. Il est néanmoins l'auteur d'une prestation courageuse dans un contexte délicat.

Tchité 7 : Le public l'a réclamé avant la pause et a obtenu gain de cause. Son entrée a dynamité le Standard. Ses raids sur le flanc ont mis à mal une défense danoise qui s'était endormie à force de n'avoir qu'à museler un Leye plutôt statique. Il a libéré beaucoup d'espaces pour ses partenaires et a démontré, même s'il n'avait pas encore retrouvé le chemin des filets, que sa tête était toujours à Sclessin.

Cyriac n.c

Nacho Gonzalez n.c

F.Chl.

 

23:45 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : luis seijas, mémé tchité, fc copenhague, standard, europa league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Lokomotiv Moscou 0-2 Anderlecht : le bulletin de notes des mauves

proto.gifProto 8 : après deux approximations en début de match (sur des passes en retrait), Silvio s'est superbement repris en sauvant de nombreux ballons d'égalisation.

Safari 5 : souvent loin de son homme au marquage, il n'a pas rassuré. Aucun apport offensif, ou presque, dans un match qui, il est vrai, ne le permettait pas vraiment de par sa physionomie.

Juhasz 6 : le plus rassurant de la défense mauve, sans être vraiment bon pour autant. Merci Silvio d'avoir sauvé les meubles plusieurs fois.

Kouyaté 5 : mis en boîte plus d'une fois par Maicon, le grand Cheikhou ne fut pas toujours rassurant. De quoi rappeler à Jacobs que mettre un milieu défensif en défense centrale, ça passe peut-être en Carapils League, mais en coupe d'Europe, c'est un peu plus risqué.

Wasilewski 5 : a souvent été devancé par Obinna et a manqué quelques anticipations, notamment en première période.

Biglia 6.5 : moins étincelant que face au Beerschot, l'Argentin a du jouer beaucoup plus sans ballon. Il s'est tout de même débrouillé en fermant beaucoup d'angles. Un nouvel assist au compteur pour saluer la qualité exceptionnelle, depuis quelques semaines, de ses coups de pied arrêtés.

Kljestan 6 : si son association avec Biglia fait l'unanimité en championnat, c'est un peu plus juste en coupe d'Europe. On ne pourra pas reprocher à Jacobs, souvent trop frileux, de jouer avec deux attaquants, ou au moins avec un vrai n°10, mais lors d'un déplacement aussi périlleux, renforcer cet entrejeu aurait pu aider l'Américain et l'Argentin. Au vu du résultat, on ne pourra finalement que lui donner raison.

Kanu 7 : souvent en dessous de tout, le Brésilien était aujourd'hui dans un bon jour. Sa technique et son physique ont souvent permis de prendre le dessus sur le flanc gauche. A bien aidé Safari défensivement, sans quoi cela aurait parfois été très juste.

Gillet 6 : moins présent en zone de finition que dimanche, le grand blond a surtout colmaté les brèches sur le flanc droit où Wasil a dû apprécier le coup de pouce défensif amené par son ancienne doublure au back droit. S'ils ont souvent été pris à défaut, Proto a, à chaque fois, sauvé les siens.

Suarez 7.5 : à chaque fois qu'il touche le ballon, Matti apporte le danger. Son but, le quatrième en deux matches de poule, est tout simplement magnifique. Le but d'un joueur en confiance…

Canesin 6.5 : joli déboulé sur le flanc droit pour l'ouverture du score. En dehors de cette phase, Fernando a été un rien moins percutant que ces dernières semaines. Difficile, c'est vrai, quand on touche beaucoup moins de ballons qu'à l'habitude.

Mbokani 7 : Dieu existe ! Et qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, on ne peut que se réjouir de son but. Tout d'abord parce qu'il a permis aux mauves d'entériner une victoire précieuse, ensuite parce qu'après ce qu'il a vécu il y a quelques semaines, l'ex-standarman méritait bien de sourire un peu.

(Nicolas Christiaens)

20:40 Écrit par tackle on web dans Bulletin de notes | Lien permanent | Commentaires (13) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le Barça fait un nouveau carton face à BATE Borisov

A noter la boulette du gardien biélorusse sur le troisième but (après 1'30" de vidéo).


13:24 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Rencontre fracassante entre hooligans du PSG et de Charleroi


 

13:12 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

En Bosnie, on ne rigole pas avec les derbies

On se souvient de Bosnie - Belgique lors des qualifications pour le Mondial 2010, et de son ambiance électrique. Avec l'entraîneur des Bosniens qui n'hésitait pas à en remettre une couche. Ces gens ont une conception du football bien spéciale, ce qui s'est confirmé ce week-end lors d'un match de coupe entre Zrinjski et Velez Mostar, deux équipes issues de quartiers rivaux de la ville de Molostar.

 

12:32 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Neymar humilie la sélection argentine

Neymar, le petit prodige brésilien, a encore frappé. Lors de Brésil-Argentine, sans les "Européens" (remporté 2-0 par les locaux), le futur (?) attaquant du Real Madrid a humilié un défenseur argentin, Christian Cellay.

12:27 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Kim Christensen (Copenhague), le gardien qui rétrécit son but

Le Standard affronte Copenhague en Europa League ce jeudi soir. Le gardien remplaçant du club danois, Kim Christensen, a été pris la main dans le sac en train de rapprocher ses deux poteaux lors de l'échauffement d'un match de championnat en 2009.


 

12:08 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook