Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/05/2011

Mourinho, supporter de ManU ?

19:12 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Quelle équipe contre la Turquie ?

Match le plus important des neuf dernières années, ce Belgique-Turquie sera capital dans la course aux barrages de l'Euro 2012. En cas de victoire, le déplacement en Azerbaidjan sera plus décisif encore. Et chaque rencontre de devenir plus cruciale au fil des victoires... La grande inconnue reste évidemment le onze de base qu'alignera Leekens au coup d'envoi. Voici un petit relevé, joueur par joueur, en allant des plus grandes certitudes aux potentielles surprises.


Ceux qui débuteront à coup sûr :

- Simon Mignolet : il a apporté satisfaction au cours des deux derniers matches et a déjà été confirmé titulaire pour vendredi. Courtois, auteur d'une saison éblouissante, pourrait prendre place sur le banc même si l'expérience de Gillet pourrait recevoir les faveurs du staff, malgré une fin de saison difficile avec Bari.

- Vincent Kompany : comment s'en passer ? Sa carte rouge prise à l'aller n'y changera rien, il est évidemment l'indispensable patron de notre défense.

- Timmy Simons : depuis le retour de Leekens, il est l'incontournable n°6. Meilleur relai de long couteau sur le terrain, il apportera toute son expérience pour gérer cette rencontre de la plus haute importance. Defour, moins indispensable que lui défensivement, pourrait quitter le onze de base si les Diables évoluent en 4-4-2. Finalement, l'unique rival de Simons au poste de milieu défensif est peut-être Vertonghen qui a la capacité de jouer le 5e défenseur en perte de balle, mais ce choix serait surprenant puisque l'Ajacide évolue en défense centrale du côté d'Amsterdam.

- Axel Witsel : il sera sur le pré au coup d'envoi, c'est une quasi certitude. Il suffit de voir ses prestations en équipe nationale depuis le déplacement au Kazakhstan pour s'en convaincre. Il avait totalement contrôlé l'entrejeu dans un système en 4-4-2, à l'époque. Contre l'Autriche et la Turquie, il était positionné plus haut, en soutien de l'avant-centre, dans une configuration en 4-3-3. Sa capacité d'adaptation et sa forme actuelle font de lui la 4e pièce maitresse de notre colonne vertébrale devenue incontournable.

- Nacer Chadli : il a enchaîné les bonnes prestations depuis qu'il a opté pour la Belgique. Mieux, il est le meilleur défenseur parmi ceux qui prétendent au poste d'ailier. Un critère important lorsqu'on affronte une équipe comme la Turquie.


Ceux qui sont en ballotage favorable :


- Daniel Van Buyten : auteur de deux buts à l'aller, il devrait être reconduit aux côtés de Kompany en défense centrale. Lombaerts, Vertonghen et, dans une moindre mesure, Vermaelen, peuvent revendiquer une place de titulaire dans cette charnière. Le dernier cité est sans doute le plus à même de jouer aux côté de Kompany mais il pourrait prendre place à l'arrière gauche.

- Romelu Lukaku : il a de bonnes chances d'emmener l'attaque belge au coup d'envoi. Surtout si Leekens propose un 4-3-3 dans lequel Rom' a l'habitude d'évoluer. En cas de 4-4-2, par contre, la complémentarité de la doublette Vossen-Ogunjimi pourrait être favorisée.

- Eden Hazard : il devrait être le deuxième ailier des Diables ce vendredi. Auteur d'une superbe saison avec le Losc, il est le mieux placé pour évoluer à ce poste. Plusieurs éléments plaident toutefois en sa défaveur. Premièrement, Leekens n'aime pas les "vedettes". Scifo peut en témoigner. Notre staff actuel donnera toujours une longueur d'avance aux joueurs qui ont du mordant vis à vis des joueurs talentueux. Deuxièmement, Eden n'est pas un travailleur exceptionnel et son jeu, souvent décisif sur le plan offensif, peut parfois coûter cher défensivement. Il l'a prouvé contre l'Autriche à l'aller (deux buts amenés avant de perdre le balle sur l'égalisation autrichienne) et lors de sa montée face à l'Azerbaidjan (quelques coups d'éclat entachés de pertes de balle qui auraient pu coûter cher). Troisièmement, le Brainois est un redoutable joker. Il est encore plus efficace quand il joue uniquement la dernière demi-heure et pourrait venir débloquer une fin de rencontre qui s'annonce tendue, comme face à l'Autriche...

- Toby Alderweireld : malgré le fait qu'il n'était pas titulaire lors des derniers matches, il pourrait prendre place à l'arrière droit. Ciman n'a quasiment pas joué durant les playoffs et, bien que Leekens le connaisse parfaitement, il est délicat d'aligner un joueur qui manque de rythme dans un tel match.

- Thomas Vermaelen : de retour de blessure, il pourrait prendre place à l'arrière gauche où Vertonghen peut parfois se montrer trop frileux. Son manque de rythme pourrait toutefois lui être préjudiciable mais son apport au niveau offensif et en termes de combativité devrait plaider en sa faveur.

- Steven Defour : le système privilégié devrait être le 4-3-3. C'est en tout cas dans ce schéma que les Diables évoluaient lors des deux dernières rencontres, avec Simons, Defour et Witsel dans l'entrejeu. Dans cette configuration, seul Vertonghen peut venir inquiéter Defour. Si l'Amstellodamois ne trouve pas sa place en défense, il pourrait être préféré au n°8 Rouche pour venir étoffer l'entrejeu. Sa frappe de balle et sa forme actuelle peuvent séduire Leekens. Defour semble toutefois être meilleur en "box to box", puisque Simons sera vraisemblablement le véritable et unique milieu défensif aligné. Par contre, si Leekens devait choisir un système en 4-4-2, c'est Defour qui se retrouverait sur le banc, au détriment d'un attaquant supplémentaire.


Ceux qui peuvent y croire :

- Jan Vertonghen : finalement le plus polyvalent de nos défenseurs, la boîte à outil maison pourrait payer le fait d'être si complet et se retrouver sur le banc pour pallier à d'éventuels problèmes défensifs en cours de partie. Sa meilleure chance d'être titulaire reste le poste d'arrière gauche où il semble être en concurrence avec Vermaelen. Il peut également convoiter une place au milieu de terrain pour y amener plus de sécurité et nous faire profiter de sa frappe de balle surpuissante. Du côté de Tackle On Web, on regrette tout de même qu'un joueur comme Poco ne soit pas repris. Le poste d'arrière latéral est l'un des plus spécifiques du football moderne et avoir un pur spécialiste aurait sans doute été utile...

- Laurent Ciman : lui, c'est l'arrière droit qu'il vise. Il a bien tenu sa place contre l'Autriche et l'Azerbaidjan, notamment en délivrant l'assist' sur le deuxième but de Witsel à Vienne. Son manque de temps de jeu et sa qualité intrinsèque plaident toutefois en sa défaveur.

- Nicolas Lombaerts : n'oublions pas toutes ses excellentes prestations sous les couleurs nationales. Moins "leader" que Big Dan', il pourrait toutefois être préféré au Munichois pour son côté sûr, sobre et efficace. Et puis, lui aussi peut marquer sur phases arrêtées, à l'image du 4e but contre l'Autriche. Last but not least, il est en début de saison, en Russie, et est donc bien plus en jambes que des joueurs qui sont à un match de partir en vacances.

- Dries Mertens : 4e meilleur passeur européen après des gars comme Özil, Messi et Hulk et devant un certain Didier Drogba, ça vous dit quelque chose ? Dans un championnat certes moins relevé que la Ligue 1 d'Eden Hazard, Mertens ne cesse d'épater. Il est dans une excellente forme et peut revendiquer une place de titulaire sur l'aile.

- Jelle Van Damme : récapitulons. Leekens et Wilmots aiment ceux qui se battent, les joueurs courageux et dévolus au bon fonctionnement du collectif. Ils favorisent également les milieux latéraux qui savent défendre. Ne serait-ce pas toute la description des qualités du grand Jelle ? Alors, pourquoi pas...

- Jelle Vossen et Marvin Ogunjimi : leur destin semble lié. Tellement complémentaires, ils pourraient être la surprise du chef et se retrouver côtes à côtes pour emmener offensivement un éventuel 4-4-2. Ogunjimi semble toutefois barré par Lukaku, tandis que Vossen, incontestable meilleur "second striker" belge actuel, peut évoluer aux côtés de l'Anderlechtois. Si Witsel et Lukaku semblent tenir la corde dans un système en 4-3-3, les deux Genkois ont toutes les chances d'empêcher Leekens de dormir jusqu'à la nuit de jeudi à vendredi. Surtout si celui-ci prend la peine de relire les stat's des deux hommes sous le maillot national.


Ceux qui garniront les tribunes :

- Björn Vleminckx : s'il a une chance de figurer sur le banc, il sera difficile pour lui de fouler la pelouse du stade Roi Baudouin ce vendredi. Mais on ne sait jamais...

- Vadis Odjidja et David Hubert : Simons, Defour et Vertonghen sont autant de barrières pour le Brugeois et le Genkois.

- Kevin De Bruyne : auteur de superbes prestations au cours des playoffs, il devrait prendre place dans les gradins, payant ainsi son manque d'expérience au plus haut niveau.

(Nicolas Christiaens)

15:00 Écrit par tackle on web dans Diables Rouges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

30/05/2011

Les deux assist' d'Eden Hazard ce dimanche

Le premier, sublime, n'est pas vraiment un assist' puisqu'il ne permet "que" d'obtenir un penalty. Le second est une vraie passe décisive. Les deux sortent de son pied... gauche ! Signalons toutefois qu'en dehors de ces deux coups de génie, Eden n'a pas brillé comme à l'habitude. Georges et Marc, faites vos jeux !

10:46 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Les Blaugrana sur scène avec Shakira

10:38 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

La panenka de Boudebouz

10:35 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le magnifique csc de Chedjou

10:34 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

29/05/2011

Roberto Carlos fait le spectacle... et pas sur coup franc !

16:30 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Beckford : le but de l'année ?

16:29 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

FC Barcelone - Manchester United 3-1 :le bulletin de notes

726653-8638711-317-238-1.jpg

Barça

Valdes 6,5 : Faut-il encore considérer comme gardien de but celui qui passe plus de temps hors de ses 16 mètres que dedans (statistique véridique). Ce libéro au maillot floqué du numéro 1, souvent considéré comme le “maillon faible” de l’édifice Blaugrana, a réussi de sacrées sorties devant Rooney ou Chicharito. Il ne peut en revanche rien sur l’envoi du premier nommé lors de l’égalisation.

Dani Alvès 7: Suspendu lors de la finale de 2009, le marathonien brésilien aux yeux bleus de psychopathe a pris sa revanche en se balladant sur son flanc droit . Il voulait tant marquer qu’il a oublié d’être collectif et a préféré voir son envoi repoussé par VdS.

Mascherano 7: Le médian casseur de formation dont la calvitie n’a rien à enlever à celle de Pep Guardiola était à la peine en début de match avec des placements approximatifs. Il est ensuite monté en puissance au fur et à mesure du match, sa vista lui permettant d’exécuter des relances de grande qualité.

Piqué 6,5 : Le cheum de Shakira a rendu une copie moins brillante que d’habitude même s’il n’a jamais été mis en difficulté. On se rappelera qu’il a quitté Old Trafford voici deux ans parce que sa Catalogne natale lui manquait. Les trophées en tout cas ne risquent pas de lui manquer. Il a engrangé depuis lors 3 Liga, 2 coupes aux grandes oreilles et 1 Coupe du Monde. What else ?

Abidal 10: On ne sait pas à combien se situe sur l’échelle de suspicion le Lance Armstrong du football qui revenu au top seulement 3 mois après une tumeur au foie , mais on a vu à quel point il était classé très haut sur l’échelle du respect de son club. Se faire refourguer le brassard par Puyol et avoir le privilège de brandir la Coupe aux grandes oreilles en premier, ça veut tout dire. Quand on sait que ce type est considéré comme un pestiféré en France, nul n’est décidément prophète en son pays.

Busquets 8,5 : Clause libératoire : 150 millions. Et, on comprend mieux pourquoi. Relayeur, travailleur, défenseur, c’est un leader qui possède une très belle vision du jeu ainsi que de grands talents de comédien. Ce n’est pas pour rien que c’est le joueur ayant provoqué le plus de cartons jaunes.

Xavi 9,5: Tout le monde n’a d’yeux que pour Messi mais la vraie star du Barça, c’est pourtant lui. Grâce à sa lecture du jeu exceptionnelle, il a dépecé le bloc mancunian à chaque passe en profondeur à l’image de ce premier but où il sert un café crème sur un plateau d’argent à Pedro. Comme dirait Didier Drogba, penseur ivoirien, »It’s a fucking disgrâce », mais Xavi ne verra jamais le Ballon d’or prendre place dans sa vitrine entre les titres en Liga, les C1 et la Coupe du Monde.

Iniesta 8 : Son but victorieux à Johannesburg ne lui a pas suffi pour décrocher le Ballon d’or. Alors, cette année, c’est clair, il peut déjà oublier. Mais, l’enfant Lune a joué une finale à la hauteur de sa réputation en jouant de façon simple et toujours vers l’avant.

Pedro 8,5: L’ailier de poche de Ténérife a fait preuve d’énormément de sang froid pour ouvrir la marque et prendre Van Der Sar à contre-pied. Il fut toujours une solution pour Messi lorsque ce dernier cherchait la profondeur.

Messi 9,5: Pas besoin de s’appeler Paco Rabanne pour annoncer le nom du Ballon d’or 2011. Messi, c’’est plus que le meilleur footballeur du monde, c’est un vrai gosse ! Quand La puce monte sur le terrain, c’est pour s’amuser comme au temps de la cour de récré. Inarrêtable pour les défenseurs mancunians, Leo peut se reconvertir dans le ski au vu de la facilité avec laquelle il effectue ses slaloms au sein des défenses. Ajoutez à cela une grosse louche de vista et vous obtenez un joueur hors-norme, capable d’envoyer du rêve à chaque touche de balle et surtout de répondre présent lors des grands rendez-vous de son club. Prends ça CR7 !

Villa 8 : A la limite du grotesque depuis 3 mois, le sosie de JP de la Star Ac’ 1 a troqué son maillot de renard des surfaces pour celui d’équipier modèle. Appels, contre-appels, décrochages, centres précis et travail défensif avant de nettoyer les toiles d’araignée dans la lucarne de Van Der Sar pour le 3e pion des siens

Keita n.c. : Il y a 4 ans, il évoluait au RC Lens. Depuis les sang et or jouent l’ascenceur entre la Ligue 1 et la Ligue 2, et lui se trouve sur le toit de l’Europe pour la seconde fois de sa carrière. Un malien malin.

Puyol n.c. Le mouton ibérique a toujours le cheveu aussi gras mais se devait d’être de la partie. C’est le seul Blaugrana qui n’aura pas mordu la poussière quand il sera monté sur le terrain.

Man U

Van der Sar 5,5 : Comme un certain Zizou, le coup de boule en moins, il quittera la scène footballistique sans brandir une dernière fois l'une desalbum_large_4210625.jpg plus belles coupes de la planète foot. Le portier batave aura bien déployé son mètre 97 sur une frappe d'Iniesta et sorti quelques autres ballons chauds mais il se verra quand même planter trois tulipes dans son jardin. S'il ne peut rien sur les envois de Pedro et la lucarne de Villa, son placement sur la frappe de Messi n'est pas des meilleurs. Ce soir, Edwin nous a dit adieu et nous on lui dit bravo et merci pour tout.

Fabio 5,5 : Du haut de ses vingt ans, il n'a pas pesé lourd face à l'invicible armada. L'inscouciance de la jeunesse permet souvent de surprendre lors des grands rendez-vous mais dans son cas il se sera mis au diapason avec ses partenaires de la ligne défensive. Il n'a aucune responsabilité directe sur les buts, et ça, c'est déjà pas mal.

Ferdinand 4,5: Le défenseur le plus cher de l'histoire n'aura pas beaucoup eu droit au chapitre face à l'attaquant à la valeur marchande la plus importante de l'histoire.  Il aura certes réalisé quelques bonnes interventions grâce à son sens du placement mais aura souffert comme un damné face aux accélérations et aux dribbles des virevolants avants catalans.

Vidic 4,5 : Le meilleur arrière du monde sera apparu bien désarmé face au meilleur joueur du monde. S'il plus ou moins tenu le choc avec Messi en première période, il a coulé à pic en seconde. Sur le premier but, il est attiré par Messi alors qu'Evra le tient et libère une brèche pour Xavi qui n'en demandait pas tant pour servir Pedro, et sur le second, il laisse Messi tout le temps d'armer sa frappe, la sanction étant immédiate.

Evra 3 : Comme Abidal, il est considéré comme un pestiféré dans l'Hexagone mais au contraire de son équipier chez les Bleus, Ferdinand lui donnera pas le brassard pour soulever la Coupe en premier. Trois erreurs de placement dans son chef amènent les 3 buts espagnols. Finalement, comme à Khysna, le mutin aurait mieux fait de rester dans le bus.

Carrick 3,5: Comme à son habitude, il aura été transparent lors d'un grand rendez-vous sur la scène continentale. Sir Alex ne s'est-il donc jamais étonné que son milieu défensif ne soit quasi jamais titulaire dans l'équipe à la Rose alors qu'il évolue à Old Trafford ? S'il n'a toujours pas compris après ce soir, on ne peut plus rien faire.

Giggs 4,5 : Malgré sa semaine mouvementée côté privé, le gallois a sauvé sa finale avec une "passe" décivise en direction d'un autre spécialiste en la matière, Rooney. Pour le reste, il a affiché une impuissance qu'il n'a manifestement pas face aux anciennes Miss Galles. Le prochain épisode, ce sera dans les tabloïds.

Valencia 3 : Avec un tel nom, il ne pouvait pas gagner ce soir. L'équatorien a multiplié les fautes pour recevoir son petit bristol jaune. L'abnégation, ça paie toujours...

Park 4: Le harcèlement ne paie pas toujours. N'est pas DSK qui veut. Comme sa double identité le prédestine, le coréen s'est battu comme un beau diable rouge mais n'a jamais pu juguler l'hémorragie Blaugrana.

Chicharito 3: Le petit pois mexicain n'a pas pesé bien lourd dans cette finale en alignant 4 hors-jeu lors des 20 premières minutes. Et dire que Sir Alex avait laissé moisir dans les tribunes Berbatov, meilleur buteur de la Premier League.

Rooney 7 : Le fils caché de Susan Boyle aura été fidèle à lui même. Il se sera bagarré sur chaque ballon traînant dans ses parages, sera redescendu gratter l'un ou l'autre cuir et aura tenté d'orienter le jeu des Red Devils. Il inscrira d'ailleurs la seule rose des siens sur l'une des rares possibilité qu'il aura pu se ménager. Dans ce contexte pourri pour lui, Rooney aura réussi à bien garder la tête hors de l'eau.

Scholes n.c. Ca sentait la tournée d'adieu pour le petit rouquin hargneux. Il a sauvé sa journée en échangeant son maillot contre un du Barça. C'est toujours ça de pris.

Nani n.c. Même, si on pense qu'il aurait pu apporter plus de fantaisie dans le jeu que Valencia, Super Nani n'a pas encore fait oublier CR7 dans les coeurs des supporters mancunians. La gomina dans les cheveux, ce n'est pas suffisant.

F.Chl. et Claudy

01:55 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fc barcelone, manchester united, messi, wembley, champion's league |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

28/05/2011

Le but de Messi lors de la finale

23:20 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fc barcelone, manchester united, rooney, wembley |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le premier but de Boussoufa en championnat russe

Mbark Boussoufa aura attendu la 10e journée du championnat russe pour déflorer la marque pour la première fois de la saison. Sur un mauvais renvoi de la défense du Lokomotiv Moscou, l'ancien anderlechtois a exécuté le lob parfait pour offrir le second but à son club daguestanais. Anzhi Makashkala réalise un excellent début d'exercice puisque le club dans lequel joue aussi Roberto Carlos s'est emparé de la tête du championnat.

18:39 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boussoufa, but, anzhi |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Wozniacki réussit quelques dribbles... avant de se faire éliminer contre Hantuchova

12:18 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook

Le top buts de la Premier League

Notre tiercé (dans le désordre) : Bale, Elmander et Rooney, évidemment. Et vous ?


Plus beaux buts de Premier League 2010/2011 par buzzensport

12:17 Écrit par tackle on web dans VIDÉOS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | | | | Pin it! | |  Facebook